Comment vous le dire ? Comment exprimer ma gratitude à la lecture de tous vos messages ? J'ai été touchée, émue, rassurée aussi de vous lire, d'apprendre que je n'étais pas la seule à vivre ces états d'âme pour le moins tourmentés. Ce qui est le plus beau c'est comme si tout à coup, je n'étais plus seule à l'écrire ce blog, mais que nous l'écrivions à 10, 20, 30, 40 mains et plus et qu'il sortait grandi et enrichi de ces échanges.  Un blog sans dialogue avec ses lecteurs n'a aucune raison d'être à mon sens. Alors MERCI d'être là tout simplement.  Je n'ai hélas pu répondre à Monique dont voici le commentaire :"Il faut absolument continuer.J'attendais avec impatience en ce moment de confinement un réconfort,c'est fait .J'adore votre prose et cela me permet de relativiser moi aussi. J'aime les belles photos et ......moi aussi,les fleurs blanches.
Merci d'être toujours au rendez-vous". car l'adresse mail et le lien n'étaient pas valides. Merci Monique !

20200502_170735

20200426_175604

20200426_175556 (1)

En général ignorées voire dénigrées, fleurs et plantes des talus, des boutons d'or aux euphorbes ont profité de l'absence d'entretien des bords de route pour pousser dans une luxuriante débauche et m'ont donné l'occasion de ramener des bouquets simples, comme je les aime. 

Bientôt deux mois que nous vivons cette injonction du confinement. Quand je vais faire mes courses, cela me fait bizarre de voir les affiches d'évènements qui n'ont pas eu lieu et que personne n'a pris le soin d'enlever: la foire à la puériculture du village voisin prévue les 14 et 15 mars, le salon du livre de mon village de la fin du mois de mars tout comme le salon dédié à la décoration d'une ville proche. Les tableaux noirs des salles de classe portent toujours la date du vendredi 13 mars. Un arrêt sur image qui me trouble, une vie qui s'est figée comme sur ces photos qui m'avaient tant frappées à l'époque : celles des manèges du parc d'attraction  abandonné de la ville désormais fantôme de  Pripiat en Ukraine après l'accident survenu à la centrale nucléaire de Tchernobyl. C'était en 1986, il y a tout juste 34 ans.

 20200423_183343

 20200423_170125

Alors que les affiches dans la rue jaunissent au fil des jours, le lilas blanc du jardin affiche une floraison miraculeuse pour la première fois depuis 5 ans.  Le viburnum a seulement été planté l'année dernière mais je peux déjà faire de volumineux bouquets de ses boules neigeuses. Les promesses de la nature sont mieux tenues que celles des hommes !

L'expérience collective que nous avons traversée nous a renvoyé face à nous mêmes, à nos fragilités, nos fêlures, nos doutes, nos questionnements, a été propice à la réflexion et même à  la remise en question.  Bien loin d'être un chemin linéaire, nous avons (re) découvert que la vie avait une dimension aléatoire et - comme l'exprime le philosophe Edgar Morin beaucoup mieux que moi- qu'elle n'est qu'un océan d'incertitude, avec parfois des oasis de certitude.  Pour ceux que cela intéresse voici un lien vers un interview d'Edgar Morin dans lequel il nous dit ces mots pleins de sagesse : " Attends-toi à l'inattendu " " L'incertitude reste un élément inexpugnable de la condition humaine."

20200502_160748

De l'ombre à la lumière, les chemins que nous empruntons se réinventeront entre la force de nos rêves et de nos désirs et une indispensable sagesse.

De la parenthèse dans laquelle nous sommes encore enfermés nous parviennent des bruits, des prémices, d'une vie qui reprend, un coin du voile qui se soulève timidement , un soupçon de liberté qui s'esquisse. J'ai des envies de briser les murs de cette prison, d'accrocher du vent à mes semelles et du soleil dans un coin de ma tête pour le nouveau défi qui nous attend . Oui, mais il nous faudra être plus vertueux, apprendre à nager dans les remous, oublier ce printemps différent pour arriver à renouer avec la légèreté et pouvoir CONTINUER .

20200423_172509

 Dans un coin du bureau, calme et sérénité.

A la question que je vous ai posée à la fin de mon dernier billet : Continuer ce blog ou pas ? , vous avez donné une réponse quasi- unanime et elle apparaît comme une évidence. J'ai toujours pensé que ce blog s'autodétruirait de lui même le jour où il n'intéresserait plus personne ou je n'aurais plus de lecteurs, ou le jour où il deviendrait trop " gnangnan" . Ce n'est pas facile de tenir bon quand on entend à différentes reprises l'expression :  " Au temps des blogs" qui vous relègue illico dans un placard rempli de toiles d'araignées avec le statut d'une espèce en voie de disparition, un dinosaure en quelque sorte.

A l'heure où Instagram règne en maître, choisir de poursuivre l'écriture d'un blog c'est choisir une vision plus lente de la vie. Quand je poste une photo sur instagram, ce qui ne prend que quelques secondes, des centaines vont la "liker ", des dizaines vont commenter et pourtant qu'ai -je montré de moi, qu'ai- je partagé ? Instagram est certes un outil formidable et nous donne un accès illimité sur le monde extérieur mais je demeure perplexe.  Des centaines de photos défilent sous mes yeux tous les jours, des " stories " qui vont tellement vite que je ne prends plus la peine de les regarder et au final qu'est -ce que j'en retiens vraiment si ce n'est un tourbillon plutôt superficiel très éphémère dans lequel je ne retrouve pas la saveur des vrais échanges.

Tenir un blog c'est à la fois ingrat et chronophage. Pour une dizaine d'heures passées à la rédaction d'un billet vous n'aurez pas de likes et probablement bien moins de commentaires mais le résultat sera plus gratifiant.  Ce sont ces interactions, ces partages qui vous pousseront vous donneront les ailes dont vous avez tant besoin pour  CONTINUER car sans les autres nous ne sommes rien.  

20200429_154540 

Le temps de la pause en cuisine, éloge à la gourmandise et à la " slow life ". Les sablés  à la compote de pommes ( recette  @enkgourmand ), encore et toujours les céramiques de Mo @reves d'argile et mes collections de moules anciens.

 ***********************************

J'ai ouvert ce blog, à la base consacré à la déco, il y a 9 ans déjà,  le 16 mars 2011. Il a donc largement atteint et dépassé son âge de raison et  a forcément évolué avec le temps. Certains me suivent depuis le début, d'autres sont arrivés en cours de route, certains sont partis, certains donnent régulièrement de leurs nouvelles, d'autres passent silencieusement sur la pointe des pieds quand d'autres encore viennent à peine de le découvrir. Il m'a apporté beaucoup et m'a permis de rencontrer des personnes formidables, devenues des amies importantes, que jamais je n'aurais rencontrées si je n'avais sauté le pas. 

Dans ce blog il y a de tout et beaucoup de moi, des ambiances déco, mon ancienne maison en ville et ma petite chaumière bleue à  la campagne, des jardins, des fleurs et des fruits, des créations et des recettes,  des objets de chine et de hasard, des livres et des assiettes, des fanions et des paniers, des miroirs et des tableaux,  des voyages, l'Angleterre et l'Ecosse,  de l'ombre et de la lumière, les brumes de l'hiver et le soleil de l'été,  des moments d'amitié, des rêves, des joies et des déceptions, des départs et des retours, des naissances et des décès, des promesses et des trahisons, du rose et du gris, la vie tout simplement.............

Des 5034 photos publiées en 158 billets  il serait difficile de n'en retenir que quelques unes mais cet aperçu vous donnera peut-être l'envie , en tout cas je l'espère, de retourner en arrière découvrir des billets passés comme un livre que l'on feuillèterait à l'envi.

pomme

apple bobbin

citrouille mo

citrouille un conte de noel nov 2014

automne courges

salle à manger

fanions

velo par hasard

mures

friands cerise amandes

bols

clafoutis

casserole

81525273_p

 muscaris 2012

fanions ombre

fanions aout 2012

rye aout 2012

fanions conte de printemps

104162720_o

assiette assiette 3

assiette 2 assiete 4

chuamière bleue juillet 2018

 fleurs juin 2013

panier juin 2013

septbe

septb

 septembre 2012

sept

photos noir et blanc avril 2014

seven sisters oct 2013

 mousehole harbor

neige mars 2013

chaise neige

chapeau provence juillet 2014

moi février 2013

scotland aout 2014

scotland a

 miroir chantal hello spring 21 mars 2014

 miroir hello spring mars 2014

xmas partu dec 2015

gypsophile janvier 2017

chandeleir janvier 2018

crocus mars 2018

craspedia ombre mai 2018

gypsohile ombre mari 2018

 lanhydrock

 

 Mon blog j'en ai fait plusieurs livres. Avec le site blookup, j'édite petit à petit un volume annuel. C'est assez onéreux mais le virtuel d'une page internet ne me suffit pas, j'ai besoin de concret et de tangible, du livre papier posé sur un rayonnage de ma bibliothèque, un livre souvenir à transmettre.

20200509_090857

 

*********************************

Et si nous fêtions tout ceci ?

Pour vous remercier d'être là, fidèles à ce rendez-vous que  je vous donne de temps à autre, je propose de faire un tirage au sort parmi les commentaires que vous déposerez sous ce billet ( si vous êtes abonnés à ce blog bien entendu ) pour  faire gagner à cinq d'entre vous des tirages de certaines de mes photos. Des photos à envoyer comme une carte, à mettre au mur, à glisser dans un livre, un petit quelque chose de Marie et les agapanthes. Et si la reprise des cours " en vrai " ( un nouveau défi à relever  ) me laisse un peu de temps, il n'y aura pas que ça dans ce que vous recevrez.... surprise ...

                                       MERCI de m'avoir lue jusqu'au bout, je vous donne rendez-vous en juin .

                                            En attendant  PORTEZ- VOUS  BIEN !

                                                                             M A R I E *