On pourrait à peu près traduire ce titre de billet en anglais par : " Tout ce qui est brillant et beau ", devise qui sied particulièrement bien à la période de Noël où nous nous entourons de beau et de brillant comme pour faire mieux face à la nuit hivernale qui enveloppe nos journées.

Je ne le cache pas : je n'aime pas la période qui suit le changement d'heure de la fin octobre. Novembre, décembre, janvier et février sont des mois qui s'étirent trop lentement à mon goût. Des mois où l'absence de lumière, les journées courtes, la grisaille pèsent sur mon moral. Je n'aime rien autant qu'être dehors au soleil, quand la nature renaît à la vie dans une déclinaison de verts du plus tendre au plus soutenu. Les mois d'hiver me donnent l'envie de me rouler en boule dans mon coin et de me laisser gagner par une torpeur qui ressemblerait presque à une forme d'hibernation. Mais c'est sans doute cette période de repos forcé qui nous fait apprécier au mieux la belle saison. 

Dans cette nuit, Noël fait un peu office de phare, n'est-il pas en effet le jour de la naissance du soleil ? Il nous apporte ce sentiment de sécurité et d'appartenance, d'humanité et de vie, cette lumière qui nous fait cruellement défaut. C'est ce qui nous pousse à illuminer nos villes, décorer des arbres, et allumer des bougies. Le mois de décembre se traverse dans une anticipation remplie de joie et d'excitation et nous aide à renouer avec notre âme d'enfant celle-là même qui fait que je m'émerveille un peu trop facilement quand je me retrouve au coeur des illuminations dans un centre-ville. Même si le froid est mordant, une sensation de bien-être et de chaleur se diffuse immédiatement dans mon corps et  il me semble que je pourrais rester des heures ainsi à baigner dans une quasi- béatitude.

20191127_180501

20191127_180708

20191127_181307

                                                                                          Les illuminations sur les Grands Boulevards à Paris.

 Noël nous donne cette occasion unique de puiser dans le meilleur de nous même pour apporter un peu de bienveillance et de douceur au monde, un monde qui est loin d'être parfait mais c'est celui dans lequel nous vivons. C'est le moment de l'année où nous pensons aux autres, où nous avons envie de nous retrouver avec nos proches et où la notion de partage prend tout son sens. Mais c'est aussi le moment de l'année où nous sommes les plus vulnérables, où tout nous ramène à notre condition d'homme, où les accidents  de la vie sont plus cruels et douloureux à vivre. Un temps où joie et tristesse se retrouvent intimement mêlées. Un temps où il est essentiel de ralentir et d'opposer à la dureté de ce monde notre force et notre détermination à le rendre plus paisible et généreux.

20191205_125059

20191216_072923

20191224_184730 20191224_184703

20200103_112918

20200103_113020

                                                                             Les jolies plaques en céramique aux motifs végétaux de Mo,Rêves d'argile. Ruban Joyeux Noël de Passage intérieur. Le sapin tout de rouge revêtu, les petites maisons dessinées sur les fenêtres et les rosaces en papier fait maison.

Noël est d'abord ce que nous voulons bien en faire. Il n'existe que quand nous décidons d'en être acteur et que nous ne perdons ni notre enthousiasme ni notre pouvoir de nous émerveiller et que nous avons envie de transmettre cet esprit aux les autres.  Les fâcheux diront qu'il s'agit seulement d'une fête commerciale et ils n'auront pas totalement tort mais il se cache dans toutes ces petites attentions que nous avons pour les autres, toutes nos tentatives pour leur faire plaisir : quelques mots posés sur une jolie carte ou des découpages de papier qui auront à mes yeux autant de valeur que le plus coûteux des cadeaux.

20191226_075214

20191210_175302

20191210_175321

20191224_172529

                                                            La jolie carte reçue de Dominique La ligne 13. Les maisons de papier réalisées et offertes par Régine Bouts de tissus. 

A Noël j'écoute en boucle les crooners américains des années 50 et 60 nous fredonner de leur voix de guimauve  " It's the most wonderful time of the year ", " Have yourself a little Merry Christmas ", " White Christmas ", j'allume des bougies et des guirlandes partout dans la maison, je me prépare une boisson chaude et cela suffit à me plonger dans cet esprit de saison . J'ai subitement des envies de pâtisser, de senteurs d'orange et de cannelle, d'amande, de pain d'épices et de chocolat et d'inviter mes amies pour déguster le tout. 

A Noël il est rassurant de retrouver années après année ces petits rituels, ces plaisirs minuscules posés sur nos vies imparfaites.

20191219_134903

20191207_100527

20191120_132546 

20191223_152632

20191223_173359

20191224_172435

 Le gâteau clémentine cardamome, recette de Enk-gourmand. Les zimsterne , recette trouvée sur Marmiton. Les sablés à la farine de châtaigne, recette de Manon 21. La maison en pain d'épices, recette Fashion cooking.

Les jours après Noël c'est encore un peu Noël. On se réveille avec du sucre sur les lèvres dans un monceau de papier froissé et de rubans dénoués et l'envie de prolonger encore cet entre-deux où l'on a oublié que le temps dehors était vraiment moche et que les nouvelles du monde extérieur n'étaient pas rassurantes. La nouvelle année s'est annoncée et on aimerait bien que cette poésie là dure encore quelques temps. On a envie d'y croire. Envie de se dire que les journées qui s'annoncent seront belles. Que le monde s'apaisera et se laissera gagner par la sagesse car on a envie de pouvoir offrir aux générations futures un monde dans lequel ils pourront vivre en toute sécurité. 

20191228_164133

20191230_125925

                                                  Un bébé tout neuf , ma petite-fille Blandine et le regard de mon petit-fils Ferdinand.

Au douzième jour de Noël , dans les pays anglo-saxons, il est temps de ranger les décorations qui ont embelli et illuminé nos maisons pendant quelques temps et de reprendre le cours de sa vie normale.  Le sapin vit ses dernières heures et l'on enveloppe dans du papier de soie boules , étoiles et santons.  Comme il serait bon cependant de garder un peu de cette beauté et de cette brillance, de cette générosité et de ce partage dans les douze mois à venir ! 

L'année 2020 je la souhaite à cette image : scintillante et belle, douce et chaleureuse, bienveillante et généreuse, pleine de compassion et de tendresse, de tolérance et de bonté. Il nous faut le vouloir de toutes nos forces.

                                               BELLE ANNEE A TOUS !

                                                                MARIE *