L'été n'est pas pressé et joue les prolongations. Il fait mine de partir, hésite, revient sur ses pas, un peu bousculé par l'automne qui a envie de lui prendre la place. Il fait la sourde oreille, se roule en boule et s'endort au soleil. Un soleil peut-être un peu moins chaud qu'en juillet et en août, un peu moins lumineux, un peu plus pressé de se coucher que d'habitude mais fidèle au rendez-vous quotidien. Et pourtant il va bien falloir se résoudre à le ranger un jour ce bel été !

Replier les chaises longues et les mettre à l'abri. 

DSC_1206 DSC_1208

Décrocher la guirlande de fanions et les lampions qui égayaient les soirées au jardin.

DSC_1274 

Renoncer au petit coin lecture que l'on avait aménagé à l'ombre des voilages, rentrer les coussins fait maison.

DSC_1314 DSC_1315

Faire place nette sur le portemanteau qui accueillera bientôt vestes, châles et écharpes. Dommage, car j'aimais bien cette petite accumulation de chapeaux et paniers. Et aussi le coussinet de lavande brodé par Lin hortense.

P1220460

P1220462

Les journées ensoleillées se succèdent et je les regarde de la fenêtre de mon lieu de travail sans trop pouvoir en profiter mais avec toujours le plaisir des tenues légères, des portes et fenêtres grandes ouvertes, de ces grands pans de lumière que l'on boit à pleine lampées. Pas envie de refermer la parenthèse de ce qui a été un bel été .

P1220469

 

 

 Incroyables ces chauds mois de septembre et d'octobre ! Et pourtant, il faut bien se rendre à l'évidence.  Les feuilles rougissent sur les arbres, et les cueillettes s'enchaînent. L'automne a la rondeur d'une pomme et la rugosité du bois.

P1220564

P1220563

J'ai eu la bonne idée de laisser un buisson de ronces dans le jardin ce qui a permis quelques pots de gelée de mûre, bien vite dégustés. Le reste des mûres a été déposé sur ma toute première pavlova aux fruits rouges, le "Lac des cygnes " des gâteaux comme l'a surnommée mon amie Emilia , en compagnie de qui je l'ai savourée un après-midi de septembre.

DSC_1329 DSC_1351

DSC_1356

 Avec les pommes , les poires,  les noisettes, j'ai fait beaucoup de pâtisserie en septembre et en octobre  sans doute  pour me consoler de ne plus avoir de longues journées de liberté devant moi. Une belle façon de lutter contre cette nostalgie de mi-saison, cet entre deux un peu morose lorsqu'on se prend à songer aux jours qui déclinent, à l'entrée dans le long tunnel hivernal tapi aux aguets devant nous. La pâtisserie thérapie ça fonctionne bien pour vous aussi ?

Il y a eu beaucoup de sablés mais aussi des tartelettes fantaisie et l'occasion de s'amuser un peu en inventant des formes inhabituelles. La pâtisserie vue comme un jeu créatif, ce qui m'amuse et m'enchante autant que d'imaginer de jolies mises en scène pour la présenter.

DSC_1365 DSC_1371

P1220508

P1220510

P1220501

 

 

On sait aussi que c'est l'automne quand on peut rapporter de ses promenades à travers champs des ombellifères aux larges couronnes sépia , dont la fragilité nous rappelle la fugacité des choses et le temps qui passe.

P1220546

P1220547

P1220548

P1220549 

Et puis on est content quand on a déniché au milieu d'une montagne de cucurbitacées la seule citrouille bleue, qui visiblement n'attendait que vous . Tellement plus élégante en décoration que ses cousines jaunes et oranges !

P1220545

Des champignons de provenance diverses pour créer un semblant de sous-bois, jouer avec des effets et des contrastes de matière.  @smile-shop-france @numero112  @soupieresetvieillesdentelles83

P1220473

P1220475  P1220490 

P1220474

 

 

C'est l'automne et l'été s'effiloche très lentement. En ramasser les graines et les mettre en sachet, comme autant de petites promesses des fleurs à revenir. Les jours prochains seront beaux il me semble.

P1220557

 

Si vous souhaitez un sachet de graines de roses trémières blanches, rose vif ou rose bordeaux me le dire et je me ferais un plaisir de vous en envoyer tant que j'en ai ( me préciser la couleur ).

                                                              

                                                                                         M A R I E *