Je n'avais pas gardé un très bon souvenir de mon premier séjour en Bretagne. Je m'étais imaginé des paysages sauvages, très verdoyants, un peu semblables à ceux que l'on voit en Irlande ou en Ecosse et je m'étais retrouvée dans une location humide, au bord d'une plage recouverte d'algues nauséabondes, pas loin d'une zone semi- industrielle, dans un environnement très urbanisé, le tout sous un ciel peu convaincant. J'avais fait des kilomètres de voiture sans voir d'endroit qui me plaise véritablement. Bref, ce séjour ne m'avait pas poussé à y revenir mais il fallait bien laisser une nouvelle chance à cette région de France tant plébiscitée. Chose possible parce que j'avais trois petits jours devant moi, assez pour aller découvrir la côte de granit rose dont on m'avait bien souvent parlé. Trois jours et...

Juste le temps d'emprunter les escaliers qui dégringolent de l'église Brélévenez à Lannion où le chemin est jalonné de statues de pierre à la beauté âtre et rugueuse comme les contours de cette terre.

P1220040 P1220041

P1220038 P1220039

 

Juste le temps de perdre son regard dans les eaux de l'estuaire du Léguer que l'on voit depuis la fenêtre de la chambre . Peut-on rêver avoir  meilleure vue ?

A peine réveillées, au petit matin, les eaux épousent en toute quiétude le gris du ciel .

P1220075

P1220076

P1220085 

Des eaux  que la lumière matinale strie de milliers de traits de pinceau comme pour composer des tableaux très contemporains.

P1220108

P1220109

P1220110

Elles s'animent d'un bleu profond et soutenu sous le soleil de l'après-midi,

P1220216

Pour mieux s'endormir, paisibles, au couchant.

P1220218

 

Juste le temps d'une balade sur le sentier des douaniers commencée sous un ciel très gris et finie sous un soleil éclatant.

P1220205

P1220207

P1220210

 

Juste le temps d'une petite baignade sur la très belle plage de Perros-Guirec où l'eau, glaciale au premier contact, vous enserre les chevilles mais où l'on se surprendra finalement à dire l'une de ces petites phrases à la Delerm : "Non, non elle vraiment est bonne ! ".

P1220192

P1220197

P1220145

P1220170

P1220161

 

Juste le temps de glaner des petits trésors, comme on faisait quand on était enfant : un galet poli par la mer et tout luisant, un minuscule coquillage et un brin d'algue brune.

P1220168

P1220158

 

Juste le temps d'une balade en bateau pour y voir consécutivement, dans un inventaire à la Prévert :

Le trimaran du navigateur Erwan Le Roux, vainqueur de la route du Rhum et de la transat, Jacques Vabre à l'entraînement.

P1220247

Un cormoran qui sèche ses ailes au soleil

P1220283

P1220290

Des fous de Bassan sur leur île

P1220311

P1220312

Un phoque qui pointe le bout de son museau hors de l'eau

P1220319

Et un dauphin joueur

P1220329

 

Juste le temps d'admirer toutes ces belles maisons ou petits manoirs égrennés le long de la côte, avoir un coup de coeur pour celle-ci sur un semblant d'île et que l'on imagine entourée d'eau à marée haute.

P1220361

Ou pour celles-ci au charme suranné, surplombant magnifiquement la mer.

P1220178

P1220183

Et répéter à voix haute à l'envi ces noms aux sonorités si particulière qui apportent une touche d'exotisme à l'expérience bretonne. Manoirs + îles + noms bretons = me vient immédiatement en mémoire les livres du Club des cinq d'Enyd Blyton que je lisais petite et dans lesquels Claude, Annie, François, Michel et le chien Dagobert passaient leur vacances en Bretagne à la villa des Mouettes, partaient camper sur l'île de Kernach qui appartenait à leur savant d'oncle, quand ils ne se promenaient pas dans des passages secrets du château de Kernach ou montaient au phare des tempêtes pour vivre mille aventures.

P1220174

famous five

 

Juste le temps de contempler les bateaux danser imperceptiblement au gré des remous dans le port de Trégastel, 

P1220357

Ou complètement immobiles dans celui de Ploumanach.

P1220222

P1220223

P1220224

P1220230

P1220258

Baigner dans la douceur bleutée du soir qui enveloppe le bout de l'île Grande.

P1220373

P1220381

P1220376

P1220377

 

P1220384

P1220382

 

Juste le temps de déguster quelques huitres  sur la plage du Toënno et d'acheter des artichauts cardinaux sur le marché de Trébeurden.

P1220089

P1220113

 

Juste le temps en repartant d'aller voir la chapelle de Kergrist non loin de Paimpol que je ne pouvais manquer. Adolescente, j'avais recopié et affiché cette description , extraite de Mon frère Yves de Pierre Loti, sur les murs de ma chambre et qui nourrissait mon imaginaire d'alors : "Elle est en haut de la colline, bien antique, toute rongée de mousse, toute barbue de lichens, seule toujours, fermée et mystérieuse au milieu des bois " ......" La chapelle de Kergrist, dans le pays de Goëlo, sous le ciel le plus combre, le lac d'eau marine, et au milieu, les îlots de granit, la grande bête accroupie qui dort sur une plaine grise....je revois ce lieu qui m'est apparu, il y a déjà plusieurs années, un jour d'hiver."

Pauvre Pierre Loti ! Il aurait bien du mal à reconnaître l'endroit qui a perdu son côté mystérieux au profit de l'urbanisation galopante des temps modernes. La chapelle n'est plus seule et entourée de bois mais au beau milieu de maisons construites ces cinquante dernières années. 

P1220400

 

Finalement il a fallu refermer cette parenthèse bretonne en emportant le souvenir de ces ciels toujours changeants et se dire que l' on a bien fait de donner une deuxième chance à la Bretagne !

P1220131

 

KENAVO !

Marie *