Fin février. J'avais bien choisi le moment ! Les journées les plus froides de l'année ! Des petits matins où le thermomètre ne dépassait pas les moins sept ! Des journées à ne pas risquer le bout de son nez dehors et à rester bien au chaud à lire un livre et à boire un thé brûlant. C'étaient pourtant bel et bien celles-ci que j'avais choisies pour aller rendre une petite visite à Florence dans sa très belle ville de Lille que j'avais découverte il y a bientôt deux ans (voir ici ).

     C'est donc emmitouflées dans des pulls bien chauds, équipées d'un bonnet, de gants et d'une écharpe que nous sommes parties pour une virée shopping dans les rues de la vieille ville.

IMG_20180228_095122_323

DSC_0988

L'eau du quai de Wault est gelée et sert de patinoire aux oiseaux qui ont l'air d'avoir moins froid que nous. Nous ne resterons pas longtemps pour les admirer. Malgré le grand soleil, il faut bouger pour ne pas être transies de froid.

P1210067

P1210070

P1210071

P1210072

 

Lille se dévoile sous un ciel intensément bleu.  Je retrouve avec un plaisir non dissimulé la Grand place , la silhouette élancée du beffroi, la vieille bourse, le charme de ses belles façades, souvent colorées, souvent ornementées, parfois joliment découpées à la manière hollandaise et les petites rues pavées.

P1210054

P1210074 P1210133

P1210075

P1210129

P1210110

P1210113

P1210114 P1210118

P1210119

  

A l'heure du déjeuner nous faisons une halte chez Chicon pressé, un joli restaurant au concept novateur : On se sert parmi le choix de salades et plats chauds, puis on paye au poids. La tentation est grande de goûter un peu à tout ( ce que j'ai fait ). Tout est frais, de saison et fait maison bien entendu : délicieux coleslaw, salade de quinoa et de lentilles agrémentée de mâche et de noix, parmentier de carottes au canard confit, pâtes aux légumes racine, tartes salées, soupe bien chaude et desserts très appétissants.

P1210104 P1210105

P1210106

P1210084

P1210085

 

P1210101

P1210094 

 Il faut arriver tôt car la petite salle se remplit vite. J'aime l'ambiance  simple, jeune, moderne, nature, la grande table en bois avec l'arbre qui la traverse, le papier à motif végétal, les teintes douces, les couverts mis à disposition dans des boites de conserve, les assiettes dépareillées. C'est une adresse idéale pour les pauses déjeuner.

P1210091

P1210090

P1210089

P1210099

P1210100 

 Pour le dessert nous prenons une délicieuse tarte aux noix de pécan. C'est une première pour moi et une belle découverte gustative qui me donne instantanément l'envie de chercher la recette et d'en faire une moi même.

P1210095 

 

La balade shopping se poursuit et nous entrons pour nous réchauffer et aussi pour le plaisir des yeux dans tous les magasins de déco du centre-ville ! Mais il y en a un où j'ai des achats prévus. C'est Sostrene Grene le magasin danois. Ici aussi les teintes sont douces: rose poudré, vert amande, bleu glacier. Ce que je préfère c'est le rayon papeterie. Cahiers, bloc-notes, crayons, boites ......... je craque toujours sur la jolie papeterie ( comme chez Hema ) . Florence quant à elle, ne résiste pas longtemps devant les pelotes de laine alignées comme des crayons de couleur dans leur boîte. Il faut dire qu'elle est devenue serial tricoteuse ! Et moi, j'achète ce pourquoi j'étais venue.  Mais quoi donc ? Promis, je vous montre à la fin de ce billet .

P1210078

P1210081

Passage devant la boutique du merveilleux, la jolie meringue gourmande que l'on confectionne sous vos yeux .

P1210115

P1210117 

 

Décidément, il fait bien trop froid. Une bonne excuse pour faire une seconde pause et aller déguster un chocolat viennois dans cette institution lilloise : Meert. 

P1210134

P1210139

P1210148

 J'aime ces ambiances surannées et fin de siècle, cette douceur de vivre, ce temps qui s'étire lentement et j'admire le lustre majestueux qui joue avec son reflet dans le grand miroir qui domine le salon de thé.

P1210145 P1210146

 

 

 Nous ne trainons pas beaucoup plus longtemps dans les rues de la ville et rentrons nous mettre au chaud dans le très bel appartement de Florence que je retrouve avec plaisir.  Sobre, classe, élégant, épuré et confortable, nous y profitons des derniers rayons de soleil de la journée, parlons de tout et de rien, des amies, de nos lectures, de la vie tout simplement et aussi beaucoup de jardinage car il sera au programme du jour suivant.

P1210162

P1210163 P1210063

P1210172 P1210177

P1210167

Le lendemain matin il fait toujours aussi froid . Cette fois-ci nous quittons Lille direction Floralux en Belgique. 2500 mètres carrés dédiés à la déco et aux plantes (j'en avais déjà parlé ici ). Ce n'est pas encore le printemps mais j'ai des envies de jolies fleurs pour mon jardin. 

Là aussi les tentations sont multiples !

DSC_0983

DSC_0981

Mais c'est le coffre de la voiture rempli de plantes choisies grâce aux conseils avisés de Florence que j'en repartirai.

DSC_0984

*****************************

De retour à la maison, je contemple mon butin aux noms chargés de promesses fleuries et qui chantent à mes oreilles : Alchemilla mollis, Verbena bonariensis, Brunnera macrophylla, Astrantia major, Gaura lindheimeri.........il y a des fleurettes blanches, des fleurettes bleues,   de microscopiques pousses, une plante qui sent le curry et dont j'ignore le nom, du romarin et une boule de buis à laquelle je n'ai pas su résister malgré le risque qu'elle se retrouve dévorée par la pyrale du buis. Dois-je vous préciser maintenant que je suis complètement ignare dans l'art du jardinage ? Que j'aime follement les beaux jardins mais que je n'y connais rien aux plantes?  Que je ne sais pas où et quand il faut les planter et  comment les associer ? Vous comprendrez alors aisément que j'ai des doutes sur ma capacité à transformer mon bout de terrain en jardin de charme. Mais il faut bien se lancer un jour !

P1210180 P1210181

P1210257 

Le buis prend naturellement place devant la maison et je commence à me pencher sur des livres pour tenter de décrypter les mystères de l'organisation et de l'agencement d'un beau jardin. Les plantes attendent patiemment à l'abri un temps meilleur pour être plantées et moi j'attends les conseils avisés des jardinières plus expérimentées que moi ( Florence la première ) pour ne pas faire de bêtises !

P1210198

P1210201

P1210258

************************ 

Mais rappelez-vous, j'avais dit que j'avais effectué à Lille, en plus des plantes,  un achat bien précis. Le voici : un teepee pour petit Ferdinand qui lui servira de cabane à jouer, à se cacher ou à rêver.  Un dilemme s'offre à moi : dois-je la lui offrir pour qu'il puisse l'avoir chez lui ou est-ce que je le garde à la maison pour quand il viendra en vacances ? Chloé penche pour la deuxième solution, elle me dit qu'ainsi cela profitera à tous les autres petits-enfants que j'aurai. Ma décision n'est pas encore tout à fait prise.

 

P1210250

 

Et pour finir, je vous avais parlé d'une délicieuse tarte aux noix de pécan dégustée à Lille. Avec l'aide précieuse de monsieur Google, j'ai fait un comparatif des recettes trouvées sur internet et j'en ai réalisé une. Essai validé ! Voici le résultat :

P1210212

 

Je vous livre le secret de fabrication :

1. Faire une pâte sablée avec 250 grammes de farine, 125 grammes de beurre, 50 grammes de sucre glace, 1 jaune d'oeuf et un peu d'eau froide.

2. Faire cuire une quinzaine de minutes à blanc.

3. Pour la garniture, mélanger 250 ml de golden syrup ( le golden syrup se trouve dans les magasins qui vendent des produits anglais . je l'ai trouvé au rayon étranger de mon supermarché local ) , 250ml de vergeoise blonde, 4 oeufs, 4 cuillerées à soupe de beurre fondu, une cuillère à soupe de maïzena ( si l'on veut une consistance de flan ), un peu de vanille liquide, une demi- tasse de noix de pécan concassées .

4. Mettre la garniture sur le fond de tarte. Disposer avec précautions des demi noix de pécan sur le dessus. Faire cuire au moins 45 minutes à 200 degrés.

                              Enjoy !

                                                                                                     MARIE *