Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas rendu une petite visite à la maison et au jardin du peintre Claude Monet à Giverny. Je crois bien y être allée à toutes les saisons ou presque   ( elle est fermée pendant les mois d'hiver ) et mes enfants y sont photographiés devant des fleurs diverses. Camille au milieu de capucines. Vivien parmi des iris. Chloé devant des tulipes. Cette fois-ci, la fin prochaine de l'exposition sur le peintre  Gustave Caillebotte au musée des impressionnismes et que je ne voulais rater sous aucun prétexte m'a fourni un prétexte pour retourner y faire un tour.

Retrouver la maison rose aux volets verts avec son beau parterre de géraniums , résolument tournée vers le jardin.

P1160949

P1160952

En cette fin de mois de juin, la couleur dominante du jardin est le rose. Du rose pastel au rose fushia en passant par le rose dragée, le rose clair, le rose pêche et le rose magenta ou tyrien, une tendre déclinaison incarnat.

Des roses sur les arceaux qui enjambent les allées et qui croulent sous la profusion des fleurs.

P1160951

P1170017

P1160969 

Du rose encore dans les parterres et le long des allées, églantines, pavots, dalhias.

P1160956

P1160960

P1170026 

A l'ombre des grandes feuilles de la rhubarbe sauvage, reflets, miroir, et rose des nymphéas, la fleur de prédilection du peintre, cent fois représentée. 

P1160985

P1170006

P1160989

Une pointe de bleu doucement mêlée au rose et la légèreté de la plume pour ces délicates hampes florales rose mauve qui se balancent au bord de l'eau . 

P1160990 

Tout aussi mauve, la rondeur des fleurs d'ail.

P1170016

Dans ce jardin tout de rose paré, j'ai quand même trouvé une unique fleur de tournesol d'un jaune éclatant.

P1170014

Pouvait-on rêver meilleure transition pour évoquer la salle à manger du peintre couleur citron et chrome ? Je me rappelerai toujours ma première visite de la maison. Rentrer dans cette pièce avait été un véritable choc décoratif. Je n'aurais auparavant su imaginer une pièce entièrement jaune et  encore aujourd'hui, j'éprouve toujours le même éblouissement face à cette explosion de soleil. Pour moi, la salle à manger résume à elle seule la maison de Monet . Ce n'est pas un hasard si, longtemps, mes cuisines successives ont été jaunes  A l'heure actuelle mes goûts se tournent plutôt vers les blancs,  les gris, le taupe et le noir.

Jaune donc pour les murs comme pour les buffets garnis de vaisselle bleue.

P1170041

P1170051 

Un jaune qui sert d'écrin à la très belle collection d'estampes japonaises et met en valeur les vases verts sur la cheminée.

P1170034 

Les chaises alignées au garde- à -vous attendent sagement les invités. 

P1170061 

Orchidée jaune sur la table.   

P1170035 

Le chat de faïence dort sur la console. 

P1170057 

Et  la lampe d'opaline diffuse de chaudes et diffuses lueurs  comme un soleil au couchant.

P1170064

 

Il ne fallait cependant pas que j'oublie l'objet premier de ma venue à Giverny : l'exposition Gustave Caillebotte. De ce peintre je connaissais surtout la fabuleuse toile "Les raboteurs de parquet" ainsi que des vues des rues de Paris sous la pluie. Dans cette exposition j'ai découvert un peintre proche de la vie au plein air .

Rameurs ou baigneurs en Seine ou les plaisirs simples des jours d'été.

P1170080

P1170082 

Un été qu'on passera surtout au bord de l'eau, 

P1170086 

Et beaucoup au jardin .

P1170088 P1170089

P1170096

 

L'exposition se terminait par une oeuvre intitulée " Parterre de marguerites ". Projet de décoration pour la salle à manger de la maison de Genevilliers du peintre, laissé inachevé au décès de l'artiste en 1894, le musée des impressionnismes souhaite en faire l'acquisition et sollicite l'aide de tous les amoureux de peinture afin que cette oeuvre reste dans le patrimoine artistique français. Alors si vous vous sentez une âme de mécène, allez soutenir ce projet sur le site www.kisskissbankbank.com . Moi, je soutiens !

P1170098

 

HAPPY  SUNNY  DAYS !

MARIE *