"This royal throne of kings, this sceptered isle, This earth of majesty, this seat of Mars, This other Eden, demi-paradise, This fortress built by Nature for herself Against infection and the hand of war, This happy breed of men, this little world, This precious stone set in the silver sea, Which serves it in the office of a wall, Or as a moat defensive to a house, Against the envy of less happier lands, This blessed plot, this earth, this realm, This England..."     William Shakespeare , Richard II Act II, sc.1

                          J'ai posé pour la première fois le pied sur le sol anglais à l'âge de neuf ans et je suis immédiatement et irrémédiablement tombée sous le charme de ce pays. Je ne peux en demeurer loin très longtemps et c'est là que je viens m'y ressourcer, m'y réfugier, m'y évader . La magie opère toujours.

                              A Rye par exemple, toute petite cité médiévale perchée sur une colline de la côte sud. J'aime flâner dans ses brocantes installées dans les vieux entrepôts à filets des pêcheurs, puis remonter tranquillement Mermaid Street ( rue de la sirène )  la rue de galets qui mène à St Mary's Church.

P1070979

P1080011

P1070993

                          On contournera le cimetière où les tombes jouent à cache cache sur l'herbe.  Point de tristesse en ces lieux mais une infinie quiétude.  Aller voir une fois encore ( saurais-je seulement les compter ? ) Ypres Tower , revenir vers l'église et monter au clocher.  De là-haut, on a vue sur la rivière Rother, les marécages au loin, les  toits des maisons à colombages et les ruelles fleuries.  Rye c'est la quintessence de tout ce que l'Angleterre évoque , un charme suranné dans lequel se mêlent allègrement le five o'clock tea servi dans des tasses en porcelaine, les scones, le lemon curd,  les romans de Jane Austen, Thomas Hardy ou d'Agatha Christie, l'inspecteur Barnaby et le cricket joué sur des pelouses bien vertes.

P1070922

P1070906 P1070907

P1070909 P1070912

P1070931

P1070937

P1070984

                                Le pays tout en entier est en fête. Le jubilee de la reine deux mois auparavant puis les jeux olympiques. La moindre façade , la moindre rue s'orne de guirlandes de drapeaux. Cela fleure bon l'Union Jack et la devanture de certains magasins arbore fièrement le portrait d'Elizabeth.

P1070958

P1070981

P1080007

P1080009

                                 Les guirlandes projettent leurs ombres graciles au sol, esquissant un pas de danse sur les trottoirs

P1080191

                                      tandis que les fanions s'emmêlent aux branches des arbres pour que la fête soit  des plus réussie.

P1080427

 

                                 Dans la New Forest, à l'ouest de Southampton,  ancienne chasse royale à l'époque de Guillaume le Conquérant, les landes couvertes de bruyère accueillent des chevaux, pas effarouchés du tout à l'approche des promeneurs.

P1080083

P1080094

P1080096

                                 Les nymphéas sont en fleur et l'arbre se mire tranquillement dans l'eau.

 

P1080089

P1080119

                                 Le chemin est tracé, il suffit de le suivre...

P1080121

 

 

                                 Il mènera sûrement aux collines ondulantes du parc d'Exmoor qui se pressent d'aller conter leurs secrets aux vallées et  combes solitaires. Sous des ciels fascinants de beauté mais sans cesse changeants,  les landes, tranquilles et sauvages  depuis des milliers d'années déroulent leur tapis mauve.

P1080337

 Les hautes falaises plongent dans la mer, les sentiers mènent à la grève où il fait bon s'attarder.

.P1080359

P1080518

P1080519

P1080486

P1080524

                                Une éclaircie et le soleil illuminera la balade en bord de mer, à flanc de rocher.

P1080437

P1080464

                                   Il y aura d'insolites rencontres  : les chèvres qui broutent dans les hautes fougères ou les vaches qui se promènent sur la route sans se soucier le moins du monde des voitures .

P1080449

P1080330

 

                                Mais aussi deux petites têtes très blondes qui s'en vont à la rivière.

P1080543

P1080561

 

 

                              Retour dans le Kent où j'avais depuis longtemps l' envie d'aller visiter Sissinghurst le domaine ayant appartenu à l'écrivain Vita Sackville-West, amie de Virginia Woolf et épouse du diplomate Harold Nicholson.

P1080605

P1080606 P1080588

P1080584

                                Indomptable Vita, embarquée dans des amours tumultueuses avec des femmes, et dont la présence en ces lieux se fait incontestablement sentir. Comme dans son bureau au premier étage de la tour où elle a écrit romans, poèmes et articles.

P1080595

P1080626

                              L'oeuvre de Vita, c'est aussi son jardin merveilleux foisonnant de couleurs mais où le blanc aura ma préférence.

P1080672

 

 P1080668

P1080676

                                 Je ne pouvais repartir de ces lieux sans emporter avec moi un peu de Vita avec le livre : All passion spent, ou comment une vieille dame de 88 ans s'émancipe et vit enfin la vie qu'elle a toujours souhaité vivre.

                                    J'y ai également trouvé cette phrase : "Today is the tomorrow we worried about yesterday , and all is well " Aujourd'hui est le demain au sujet duquel nous nous inquiétions et tout va bien....

P1080677

 

Des agapanthes en guise de signature.

Merci d'avoir eu la patience d'aller au bout de ce long billet après ce temps de silence.

A bientôt......

 

                                                  M @ r i e *