Je me  glisse tout doucement parmi vous pour mieux vous retrouver..... Poser les valises et ranger ses affaires. Reprendre la mesure de son univers. Trouver une place à tout ce que l'on a chiné pendant l'été. Trier ses photos . Ouvrir enfin son ordi et.... Wouah ! Combien de temps me faudra t'il pour lire tous les mails reçus ? Merci , merci à toutes celles qui m'ont souhaité de bonnes vacances et m'ont laissé de si gentils commentaires , à toutes celles qui m'ont écrit.  Soyez patientes, c'est promis, je viens vous rendre visite sur vos blogs dès que possible. J'ai beaucoup de retard à rattraper !

                          En attendant, je vous propose quelques instantanés de mon mois d'août :

                          Tout d'abord, retrouver la Provence telle qu'on l'aime , avec son soleil lumineux, ses ciels d'un bleu éclatant. Fermer les yeux pour respirer le parfum des pins et écouter  les cigales dont les stridulations assourdissent l'air d'un concert incessant.

P1010321

                           Les couleurs éclatent, violentes sous le soleil de plomb. Dans les rues des villages les volets sont fermés jusqu'à la tombée de la nuit. Chacun se cherche un coin d'ombre, un peu de fraîcheur...

P1010684

 P1010687

P1010349

                          Oliviers, lavande, savons, épices, indiennes de Provence rivalisent pour composer une palette odorante et colorée...

P1010341          

P1010408

 juin_dec2009_227

 

                        Nous nous étions donné rendez-vous chez Mo.  Elle avait fait une heure de route depuis la ville où elle habite, qui est aussi ma ville natale, pour me rencontrer. Soupières et vieilles dentelles laissées à la maison, elle est est arrivée avec d'adorables cadeaux pour moi.

P1010845

                          Un pochon de lin, des étiquettes et un badge faits maison, une pince ancienne et une partie du trousseau de clés St Pierre : de quoi entrouvrir les portes du Paradis ! Nous n'avons eu qu'une petite heure hélas pour faire connaissance mais j'ai aimé sa spontanéité , son dynamisme et sa bonne humeur. Impossible de ne pas se sentir à l'aise ! Mk, j'espère que la prochaine fois on aura plus de temps à passer ensemble !!!

                         Plus de temps  toutefois pour faire la connaissance de Mo chez qui je suis restée jusqu'à la nuit tombée ou presque. Qu'il faisait bon s'attarder à l'ombre de l'arbre.... Une maison qui vous met des étoiles dans les yeux  tant les détails s'accumulent de-ci de-là.

P1010354

P1010363 P1010364

P1010366

P1010371


P1010351 P1010352

                     Encore plus intéressant était son atelier. L'argile noire liquide se transforme sous ses mains habiles en pichets, coupelles, gobelets, couvercles, formes diverses avant d'être revêtue d'un manteau blanc, brillant et délicat. Du talent, de la sensibilité, des objets qui vous parlent et que l'on a envie de ramener chez soi pour s'entourer un peu de cet univers si doux.

P1010395 P1010397

P1010357

                          Les couvercles attendent sagement de se voir parer de leur voile nacré.

P1010398 P1010385

P1010392 P1010382

P1010388 P1010387

P1010379

P1010390

P1010393

                         Monique, c'est un sourire radieux, une générosité hors pair, quelqu'un avec qui on se sent bien tout simplement...... Elle exposait au salon Argilla le week-end dernier et j'espère de tout coeur que ses créations ont rencontré le succès qu'elles méritent !

 

                        Après la Provence , quelques jours en famille à Toulouse puis direction  les Pyrénées, pour une pause loin de tout.

                       Remonter le cours des cascades et des ruisseaux de montagne,

P1010606

P1010621 P1010665

                      Passer dans les sous-bois,

P1010672

                          Arriver dans les estives baignant dans le brouillard,

P1010578 P1010580

                      Y dénicher une fleur unique, et assister à une scène peu banale,

P1010596

P1010583

                         Arriver tout là-haut, au delà des nuages, et voir les sommets environnants dépassant à peine des brumes cotonneuses , se sentir sur le toit du monde, enfin presque....

P1010601

                          Notre refuge est cette petite maison en grosses pierres adossée au flanc de la montagne. Les soirées y sont un peu fraiches mais si belles,

P1010639

                          Les matins lumineux nous offrent des vues reposantes,

P1010644

                          Nous y avons le temps de lire,

P1010401 P1010698

                      Une belle découverte que ce livre " Les trois saisons de la rage " de Victor Cohen Hadria . Une partie roman épistolaire, une autre, façon journal intime,  pour suivre ce médecin de campagne dans la Normandie du dix-neuvième siècle. Un style vif et relevé, un personnage attachant, un petit goût de Maupassant, modernisé tout de même, une histoire bien menée. Je l'ai lu très vite !

                    J' y ai aussi commencé une écharpe  dentelle " 70 g d'alpaga " de La Droguerie. Depuis que je l'avais vue chez Prunelle Grise, j'avais très fortement envie de la réaliser. Après un premier démontage, car j'avais fait beaucoup trop d'erreurs dans ce point fantaisie, l'écharpe a vite grandi . Elle sera prête bien avant les premiers frimas !

P1010693

P1010690

 


                        Et puis déjà, c'était la fin de notre périple dans le grand sud avec une halte dans un lieu très cher à mon coeur et dont je reparlerai un jour . Quelque part, en Gironde....

P1010759

P1010725


                         Nous avions convenu de notre rencontre par téléphone. Je me suis rendue chez elle : Laurence décrit parfaitement bien ce que nous avons ressenti : deux  copines qui se font la bise et qui ont très vite l'impression de se connaître et d'être sur la même longueur d'onde. Nous avons le même âge, nos filles qui se sont bien entendues ont quelques jours de différence, nous avons les mêmes goûts et la même sensibilité.  Elle avait même commencé à tricoter la même écharpe que moi : la petite écharpe dentelle de La Droguerie !

                          Un goût prononcé tout comme moi pour ce qui a trait au passé et une maison de rêve ( encore une !!! ) Je n'y ai pris que peu de photos. Allez plutôt la découvrir sur son blog. Ma pièce préférée étant sa chambre à coucher que l'on peut  visiter dans son billet du 24 juin dernier ( J'adore la pile de valises !!! )

                         Un thé glacé parfumé aux agrumes, de délicieuses madeleines maison  ( j'aimerais bien la recette ) et des petits moelleux au chocolat à tomber par terre ! J'ai été très gâtée, bien trop d'ailleurs ! Jugez en par vous-même :

P1010850

                         Un pochon très raffiné, tout en délicatesse rempli de surprises :

P1010853

                           L'après-midi a passé bien trop vite......Il fallait quitter à regret ce lieu si agréable ,

P1010718

P1010716

P1010721

P1010723

              

                    Et puis voilà....

                         De retour chez soi, se remémorer tous ces bons moments. Que de rencontres cet été : Sylvie en juillet, puis Maryannick, Monique et finalement Laurence. Quel dommage que j'habite si loin de vous toutes  ! Je me sens écartelée entre le nord, plus au nord que chez moi, et le sud ! Alors surtout, prévoir de nouvelles rencontres dans le futur , vite !!!

                         Je vous laisse sur ce premier billet de retour. Dans le prochain, vous pourrez voir toutes les chines de ce mois d'août .

                         En attendant je vous souhaite de passer une très agréable journée ! A très bientôt ....

                     

                                                                          M a  R  i E